Phase 4  l'Atlas-physique

EN COURS

L'Atlas-physique est un recueil de cartes créées à partir d’une association composée d’une part de l’archivage de la transformation progressive d’un corps de papier et d’autre part, du prélèvement systématique d’échantillons de terrain. Le projet est inspiré par l’attrait d’une vie nomade et prend forme au cours de randonnées pédestres de plusieurs jours effectuées en autonomie. La cueillette d’informations se fait directement sur le sentier. Celle-ci rend compte des ressources qui nous sont substantielles au fur et à mesure de nos déplacements et de la transformation de nos corps en mouvement.

 

Chaque jour, grâce à une application de capture 3D disponible sur téléphone mobile, nous numérisons un extrait du sol caractéristique de la source qui nous ravitaille en eau. Nous transportons et utilisons comme allégorie de nos corps une feuille de papier qui a été fabriquée au préalable à partir de déchets amassés lors de marches urbaines quotidiennes. Chaque soir, cette feuille est placée entre le sol et le dessous de la tente afin que s’inscrivent, sous le poids de nos corps au repos, les traces de matières aux différentes textures. Est alors documentée chaque matin l’évolution du papier. Pour chaque journée de randonnée, nous gardons donc une photographie du papier ainsi qu’une numérisation 3D prise sur le même site.

 

Une fois l’expédition terminée, l’image du papier est superposée à la numérisation 3D qui lui correspond, donnant ainsi naissance à un prototype de carte embossée qui sera imprimée, puis classée dans notre Atlas.

 

Afin que puisse être mis en relation l’itinéraire parcouru avec la collection d’empreintes naturelles traitées par informatique, nous insérons en première page de chaque série la carte topographique embossée conforme à la représentation du sentier. C’est alors qu’un jeu d’échelle peut s’opérer : la petite arête en relief se transforme en chaine de montagnes et la fissure en cratère. Le réel et le représenté se confondent dans une même image. Les allées retours entre ces deux dimensions d’espace incitent à prendre position pour mieux comprendre où l’on se situe face à ce qui est devant nous et remettent en question, par la même occasion, le rapport actuel que nous entretenons avec l’environnement.

En voir plus

jour 1

jour 2

jour 3

jour 4

Mont-Washington

prototype virtuel

© 2018 par Pépite et Josèphe / expedition.phases@gmail.com