l'incursion matérielle

Se plaisant à désamorcer le cours des choses en donnant un second sens aux détritus issus de l’activité humaine, l’incursion matérielle s’inscrit dans un processus de réflexion qui remet en question le rapport que nous entretenons avec notre environnement immédiat, soit un sujet récurrent dans la pratique artistique que nous déployons.

Sous nos yeux, le temps transforme les objets et matériaux industriels. Le vieillissement naturel confère aux détritus une forme singulière qui nous attire et avive notre imaginaire. Comme les témoins de l’impermanence des êtres et des choses, ces corps-matière nous atteignent et nous rappellent la nature : une nature qui nous touche et dont on voudrait foncièrement se rapprocher.

Ces différents composites, que nous nommons artéfacts, sont récoltés dans un premier temps le long de nos marches urbaines quotidiennes à Montréal. Ils sont ensuite transportés puis transposés dans un environnement autre et rafraîchissant, soit le terrain vert où nous sommes installés pour l’été à Sutton.

Nous cueillons dans l’esprit de replanter ailleurs, c’est-à- dire que nous transplantons les fruits de nos récoltes urbaines en forêt avec l’idée qu’ils puissent s’y intégrer visuellement. Cet exercice de reconnaissance et d’association intuitive nous permet de mettre en évidence le potentiel esthétique de ces objets tel que nous l’avons décelé et ressenti au premier abord lors de la collecte. C’est avec ces images en mémoire que nous arpentons notre nouvelle aire de vie afin d’y disséminer les artéfacts transportés jusque là avec nous.

Finalement, afin de partager nos expérimentations et par souci de tracer l’histoire dérivée de ces produits-artéfacts, nous documentons l’intégration des spécimens dans leur nouveau contexte donné.

En voir plus

2017,

Polypores et acrylique sur bouleau gris

2017,

Cendres, écailles de peinture et bois brûlé

2017,

Goudron

et dépouille d’arbre

2017,

Encre à l’huile

et schiste de Sutton

2017,

Pré et métal rouillé

2017,

Ruisselet et bâche

2017,

Acrylique et mousses

2017,

Tronc de bouleau jaune

et joints de silicone

2017,

Croûte d’acrylique

et feuilles mortes

© 2018 par Pépite et Josèphe / expedition.phases@gmail.com