1 - Le point de départ Villeray/Lajeunesse :

 

4 h 30 du matin. Le point de rencontre.

 

Notre point de départ. 

Un début de journée éclairé par la lumière de lampadaires, 

en décalage avec le rythme normal de vie. 

Fatigués. Nous sommes heureux de commencer la journée aussi tôt,

de plonger doucement dans l’intensité de l’Expédition.

 

Volonté, dépassement, folle gamberge...

Nous sommes habités.

La marche pour la marche : la conscience du corps dans l’espace. 

 

Le temps et l’expérience fusionnent.

2 - Le Viaduc Rosemont :

 

Transition géographique.

Dans une déambulation autrement intuitive,

le passage se dresse devant nous.

Perte d’autonomie et de liberté : il faut traverser. 

Ascension possible au-dessus de l’horizon autrement masqué par le paysage urbain.

Point de vue sur la montagne Mont-Royal.

Sensation d’équilibre précaire 

confrontée à la violence des véhicules.

Vide palpable.

3 - La ruelle Saint-André :

 

Lieu secret et passage caché.

Espace précieux parce que moins fréquenté,

moins bruyant, plus intime.

Échappatoire.

Enfance, jeux, patinoire, amitiés,

toutes sortes d’aventures...

La folie et l’angoisse du quotidien s’éloignent.

Place à la divagation,

aux souvenirs.

4 - La montagne Mont-Royal :

 

Pas à pas,

la présence visuelle de la ville s’estompe.

La pollution sonore et lumineuse nous accompagne toujours.

Le sommet du Mont-Royal fait se sortir la tête d’un horizon autrement façonné par des palissades architecturales.

Il s’agit d’un point d’observation privilégié

pour les levers de soleil.

 

La montagne s’affirme comme l’un des rares lieux

qui laissent croire à une pause urbaine

au cœur même de la ville.

5 - Université Concordia :

 

Espace institutionnel.

Travail, recherches et courtes échéances.

 

Agitation collective.

 

Lieu de formation,

riche en ressources et rencontres.

 

Stimulations, inspirations.

 

Le social foisonne.

 

Il faut être productifs et efficaces.

© 2018 par Pépite et Josèphe / expedition.phases@gmail.com